CONFERENCE REGIONALE A AIN TEMOUCHENT, Le rôle de la société civile dans la promotion du consommateur en débat

Liberte; le Lundi 9 Juillet 2018
3

L’Établissement hospitalier Dr Benzerdjeb d’Aïn Témouchent a abrité hier une rencontre régionale sur l’orientation et la protection du consommateur.
Cette manifestation a été organisée par l’Association nationale de protection et de l’orientation du consommateur et son environnement (Apoce) en coordination avec la direction du commerce et d’industrie Sufat. La manifestation a été axée sur la réactivation du rôle de la société civile dans la promotion du consommateur local en participant à l’élaboration du prochain code de consommation. Quatre communications étaient au programme. Fayçal Tayeb, directeur régional du commerce, dira à ce propos : ‘‘Nous avons besoin de cette réactivation du rôle de la société civile. Nous avons une société civile consciente. C’est à travers ce genre de rencontre que cette dernière aura un grand rôle à jouer dans la prise de conscience chez le consommateur.” De son côté, Abderrahmane Kidji, directeur du commerce, a indiqué que cette rencontre entre dans le cadre d’un travail de sensibilisation de proximité en collaboration avec l’association de protection du consommateur alors que nous sommes en pleine saison estivale et donc qu’il va falloir prendre toutes les dispositions nécessaires pour prémunir les estivants et les citoyens contre les cas d’intoxication alimentaire. Les représentants de la société civile se disent prêts à proposer des solutions et à présenter des alternatives au consommateur et à l’administration.
Lors de son allocution d’ouverture, Mustapha Zebdi, président de l’Association nationale de protection et de l’orientation du consommateur et son environnement, dira à ce propos : “Le rôle de la société civile est un rôle complémentaire à celui des appareils de contrôle et des pouvoirs publics car il ne faut pas perdre de vue que c’est l’État qui protège le citoyen à travers des mécanismes qui permettent à la société civile d’y participer en présentant des propositions complémentaires et autres alternatives à travers ces rencontres régionales.” Dans sa communication intitulée “Comment réaliser la complémentarité entre l’administration, la société civile et le consommateur”, le professeur Mokhtar Bourguibet, de l’université de Mascara, a évoqué les défis des États qui se respectent dans les domaines économique, social et culturel où la société civile se taille la part du lion en terme de défi, notamment celui du consommateur et dont dépendra toute économie et donc qui nécessite des plans et des stratégies auxquels participent les pouvoirs publics, les chercheurs et le mouvement associatif.

M. LARADJ

 

Categorie(s): actualité

Auteur(s): LARADJ M

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..