En dépit de leur poids démographique dans le pays, Les jeunes Libyens impuissants face à l’impasse politique

Liberte; le Samedi 17 Decembre 2016
3

 Après avoir beaucoup cru en leur “révolution” contre l’ancien régime de Tripoli, les jeunes Libyens semblent être complètement désespérés aujourd’hui, si on se fie à ce qu’ils publient sur les réseaux sociaux et à au constat établi par leur représentants au sein de la société civile libyenne. Leur tendance à rejoindre massivement les centaines de milices, comme l’a expliqué Mustafa Al-Segzeli (lire entretien) est un indicateur fort de leur déception face aux velléités personnelles de certaines figures politiques et tribales auxquelles ils avaient accordé leur confiance au lendemain de la chute du défunt guide Mouammar Kadhafi pour mener à bien le périlleux processus de transition, toujours inachevé. “Les jeunes ne croient plus en rien en Libye”, tranche Raghda El-Ziyadi, activiste sociale à Tripoli, soulignant que “l’échec du gouvernement libyen a provoqué un sentiment de déception chez les jeunes libyens.” Aussi, l’ignorance des aspirations des jeunes par les gouvernements qui se sont succédé à la tête du pays après la “Révolution du 17 février” ont eu un effet dévastateur sur cette catégorie qui s’est trouvé pour seul refuge les milices. “Pourtant, nos jeunes sont en faveur de la non-violence et pour le vivre-ensemble” dans un pays qui ne leur offre aujourd’hui aucune autre alternative que le fusil et la violence sous toutes ses formes.  

L. M.

 

Categorie(s): dossier

Auteur(s): Lyès Menacer

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..