#EspacesLibres, Tourisme algérien : otage d’une politique inexistante

Liberte; le Vendredi 8 Juin 2018
148130

Alors qu’il se révèle être une poule aux œufs d’or pour les autres pays du Maghreb tel que la Tunisie et le Maroc, le tourisme en Algérie a prit un retard conséquent face à ses voisin, que ce soit dans la qualité des infrastructures où dans la communication.

Le tourisme algérien est certes arriéré mais cela n’a pas été toujours le cas, ce fût un temps l’Algérie était un destination de choix, que pour les étranges venu découvrir le Maghreb ou les algérien qui prenait du bon temps en visitant leur beau pays, mais hélas ceci remonte à quelques décennies, bien avant un terrorisme qui ravagera l’Algérie pendants des années et avant les nominations de différents ministres  qui n’ont pas réussis a remettre le tourisme sur les bon rail.

Selon les chiffres avancés par l’ex ministre du tourisme Mr. Mermouri les revenus du tourisme en Algérie atteignaient les 300 millions de dollars soit juste 1.4% du PIB en comparaison le Maroc a généré près de 5.8 milliards de Dollars grâce à son tourisme, la faute aux peu d’infrastructures présente sur le pays, entre celles qui furent fermé ou qui tombent en ruines à cause du manque d’entretien tels que les cinémas et les différent parcs ou encore celles qui souffrent du manque de civisme d’une partie du peuple algérien tels que les plages et les places publiques qui sont souvent salies par les gens et oubliées par les autorités.

Un plan « SDAT » est prévu par l’état pour la  mise en place d’un tourisme prolifique en Algérie mais encore ce plan se sera réalisé qu’en 2030. Et d’ici là le tourisme reste tel qu’il est en Algérie, Oublié.

Yanis OUAAD

(Partenariat Réd-DIG-"Liberté" (#RDL)/Alumni (HEC))

Categorie(s): partenariat réd-dig-"liberté"/alumni (hec)

Auteur(s): Yanis OUAAD (Alumni (HEC)/ Rédaction Digitale de "Liberté"

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..