JSK, Aït Djoudi compte renforcer ses trois compartiments

Liberte; le Mardi 14 Novembre 2017
3

Après avoir dirigé (provisoirement ?)  deux rencontres de la JSK depuis qu’il a intégré le staff  du club, Azzedine Aït Djoudi  est convaincu de la nécessité de renforcer l’équipe par de nouveaux joueurs de qualité lors du prochain mercato. L’entraîneur des Jaune et Vert  juge en effet  indispensable de renforcer son effectif pour la seconde phase du championnat. Une revendication que l’ensemble de la direction kabyle compte satisfaire et le trio des dirigeants Madjen, Zouaoui et Aït Djoudi est d’ailleurs prêt à casser sa tirelire pour un recrutement de qualité qui pourra apporter un plus à l’équipe cette saison, tout en évitant les erreurs de casting commises par leurs prédécesseurs en la matière : “On compte recruter de bons joueurs qui peuvent apporter un plus à l’équipe” a déclaré le vice-président du directoire Saïd Zouaoui au lendemain de leur installation à la tête du club. De son côté, Aït Djoudi qui s’est mis à driver l’équipe juste après le départ de Jean-Yves Chay a constaté la nécessité de renforcer ses trois compartiment à savoir en défense, au milieu et en attaque : “Nous comptons beaucoup sur l’effectif que nous possédons actuellement, on travaille beaucoup pour améliorer notre rendement, mais il est important  pour nous de renforcer l’équipe pour la deuxième phase du championnat. Nous n’avons pas encore arrêté les noms des joueurs à recruter mais nous avons besoin d’un renfort de qualité dans les trois compartiments” dira Aït Djoudi. D’ailleurs, plusieurs noms ont été déjà avancés, à savoir le défenseur central du Mouloudia Mebarakou, les milieux de terrain Gourmi et Aouadj, l’attaquant Hamia semblent être la priorité de la nouvelle direction de la JSK sans que cette dernière dévoile ses véritables cibles pour le prochain marché des transferts, au moment où d’autres personnes proches de la direction de la JSK avancent d’autres pistes susceptibles d’être explorées à l’image de celle du milieu de terrain de l’USM Alger Amir Sayoud que Aït Djoudi connaît assez bien pour l’avoir déjà entraîné en sélection nationale olympique. En attendant, il faut surtout éviter la menace d’interdiction de recrutement qui pèse sur la JSK suite au non-payement par l’ancienne direction de certains ex-joueurs comme Rial et Berchiche.  

Ahmed Ifticen

Categorie(s): sports

Auteur(s): Ifticen Ahmed

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..