Khalil Sylla, Le grand flop du Mouloudia

Liberte; le Lundi 29 Decembre 2014
3

S’il y a un joueur qui a déçu en cette première moitié de championnat au Mouloudia d’Alger, c’est sans aucun doute l’attaquant guinéen du MCA, Khalil Ibrahima Sylla, qui faisait les beaux jours de l’USMH, la saison dernière et qui avait atterri cette saison au Mouloudia, sous la demande de son ex-coach à El-Harrach, Boualem Charef. L’entraîneur Charef avait insisté pour ramener Sylla au Mouloudia. Mais finalement, et à l’image de son équipe, le joueur africain du Mouloudia, n’a pas pu étaler toute sa classe. Il est vrai aussi que la situation du Mouloudia n’a rien fait pour aider Sylla à s’épanouir.
Le club est en crise de résultat depuis le début de saison. Ce qui a accéléré le départ de Boualem Charef. Dès lors, le joueur a été confronté à de gros soucis avec la direction mouloudéenne et notamment les supporters qui lui reprochent ses nombreux ratages. Il a inscrit trois buts seulement depuis le début de l’actuel exercice.
Cette situation avait poussé le président mouloudéen Hadj Taleb et ses collaborateurs à penser le libérer et se séparer de lui au prochain mercato hivernal, ainsi que  de tous les joueurs étrangers. Néanmoins, Khalil Sylla ne veut pas quitter le Mouloudia avant de percevoir son argent.
Comme son contrat court jusqu’en 2016, Sylla avait demandé six mois de salaire, soit du mois de janvier au mois de juin 2015, en plus des deux mois que le MCA doit au joueur. Mais la direction du doyen refuse catégoriquement de payer un joueur qui n’a pas donné le plus escompter durant cette phase aller, et lui a proposé seulement deux mois d’indemnités.

S. M.

Categorie(s): dossiers sportifs

Auteur(s): Sofiane Mehenni

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..