L’attraction venue de l’ES Tunis, Belaïli, le nouveau sniper de l’USMA

Liberte; le Lundi 29 Decembre 2014
3

Lorsque le président usmiste Ali Haddad avait parlé de “surprise” lors du marché estival des transferts, il ne pensait peut-être pas si bien dire. Le 13 juin, sa “surprise” s’est transformée en un immense renfort qualitatif pour un effectif déjà pléthorique. Le champion en titre venait d’engager Youcef Belaïli, la pépite oranaise qui avait défrayé la chronique sportive à l’Espérance de Tunis. Bien que les Sang et Or aient réclamé encore la faramineuse somme de deux millions d’euros pour officialiser sa libération, l’USMA parvint à le qualifier à la faveur d’une dérogation fédérale spéciale en attendant le verdict final de la FIFA. Cet imbroglio administrativo-financier n’empêchera, cependant, pas Youcef Belaïli de justifier sa réputation et ses énorme émoluments qui en font le joueur le mieux payé du championnat algérien. Son somptueux but au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou face à la JS Kabylie lorsqu’il avait mystifié Djamel Benlamri devant des millions de téléspectateurs avant de donner la victoire à l’USMA signera, de la plus belle des manières, le début de son aventure en rouge et noir.  Son illimité apport technique à l’avant-garde usmiste et sa capacité à se mettre facilement en position de marquer ont, d’ailleurs, beaucoup apporté à la troupe d’Hubert Velud au point d’éclipser même certains de ses coéquipiers, à l’image de l’infortuné Nadji. Et si beaucoup lui pardonnent encore ce qui pourrait être qualifié de train de vie pas vraiment approprié pour un aussi immense talent que lui, ils sont encore plus nombreux à attendre encore davantage d’un Youcef Belaïli considéré, à juste titre d’ailleurs, comme l’attaquant le plus doué de sa génération.

R. B.

Categorie(s): dossiers sportifs

Auteur(s): Rachid Belarbi

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..