Le colloque aura lieu aujourd’hui au théâtre régional de Annaba, “Universalisme et humanisme : saint Augustin et l’Émir Abdelkader”

Liberte; le Lundi 12 Novembre 2018
3

Le Théâtre régional Azzedine-Medjoubi de Annaba abritera aujourd’hui, à partir de 9h, le colloque international “Universalisme et humanisme : saint Augustin et l’Émir Abdelkader”.
Organisé par l’ambassade d’Italie en Algérie et l’Institut culturel italien, en collaboration avec la direction de la culture de Annaba, cet événement sera ponctué de diverses conférences qui seront animées par des universitaires et des chercheurs. La première séance intitulée “Universalisme et humanisme” sera composée de trois séances : “L’humanisme d’Augustin et son universalisme dans le chemin de perfectionnement de l’homme, dans le ‘Devera religione’”, qui sera donnée par Nadjia Kebour (professeur de la langue et la civilisation arabes à l’université Alma Mater Studiorum à Bologne). Le public aura entre autres l’occasion d’assister aux conférences “Deux esprits éclairés vers les convergences de l’ijtihad” par Mohamed Taïbi (professeur sociologue et anthropologue) et “L’université de l’Émir-Abdelkader”, par Zhour Boutaleb (SG de la fondation Émir-Abdelkader).
Concernant la deuxième séance de ce colloque, elle sera inscrite sous la thématique “Cité des hommes, cité des dieux”. Elle sera axée sur les communications “Le dialogue dans le Maghreb, l’exemple de l’Algérie” par Giulia Ferrari (docteur en langues et civilisations de l’Orient ancien et moderne) ainsi que “Saint Augustin et l’Émir Abdelkader, des itinéraires croisés” par Mostefa Khiati (médecin chercheur, enseignant à l’université d’Alger).
Le dernier volet “Saint Augustin et l’Émir Abdelkader : deux hommes, deux époques, un destin” s’articulera autour de “Sur les pas d’Augustin : repères dans le patrimoine archéologique de l’Algérie antique” par Sabah Ferdi (directrice de recherche et présidente du conseil scientifique du CNRA) et “Les haltes de l’Émir Abdelkader” par cheikh Mohamed Valsan.
À noter qu’à l’issue de la clôture de cette journée au TRB, le film Augustin, fils de ses larmes (2017) de Samir Seif sera projeté à la cinémathèque de la ville à 18h30.

R. C.

Categorie(s): culture

Auteur(s): Rub.Culturelle

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..