Les enfants traversent l’autoroute pour rejoindre l’école, Les habitants de R’himat réclament une passerelle

Liberte; le Lundi 20 Mars 2017
137623

Les citoyens du village de R’himat, relevant de la commune d’Aïn Turk, situé aux abords de l’autoroute, reliant Bouira à Lakhdaria, interpellent le wali de Bouira afin de construire une passerelle pour les écoliers. Ce village est coupé en deux par le passage de l’autoroute. Les habitations sont situées sur un côté de l’autoroute Alger-Bouira et l’école primaire est implantée sur le côté opposé.
Ainsi, les enfants sont contraints de traverser l’autoroute, avec de gros risques d’accidents encourus à chaque fois qu’ils partent à l’école ou en reviennent. Le ministre des Travaux publics et des Transports, Boudjema Talaï, avait été saisi à ce sujet lors de son passage dans la wilaya de Bouira. Sa réponse lapidaire, à savoir “Que voulez-vous que j’y fasse ?”, a fortement déplu aux citoyens, qui estiment qu’un passage protégé ne saurait constituer un projet irréalisable pour le secteur, qui consent des milliards de dinars dans la construction de gros ouvrages.

Categorie(s): radar

Auteur(s): Rub.Radar

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..