Bouchouareb : l’industrie automobile en Algérie a amorcé des progrès

Tsa; le Mardi 4 Avril 2017
138301

Le cahier des charges sur la sous-traitance automobile est finalisé. Il a été soumis au gouvernement, a annoncé ce mardi 4 avril le ministre de l’Industrie et des Mines, Abdessalem Bouchouareb.
« Concernant le cahier des charges de la sous-traitance, les textes sont au niveau du gouvernement », a déclaré M. Bouchoureb à l’agence officielle.
 | LIRE AUSSI : Importations automobiles : le gouvernement revoit discrètement sa copie
« Dans ce cadre, nous avons demandé à nos partenaires (Renault, Volkswagen  et autres constructeurs automobiles) de s’inscrire et de s’impliquer dans cette politique de sous-traitance pour développer ces métiers », a ajouté le ministre.
« Nous avons ouvert notre marché à nos partenaires. En contrepartie, nous demanderons des parts de marché pour les pièces (de rechange) que nous fabriquerons », a-t-il expliqué.
M. Bouchouareb a rappelé, à cette occasion, que l’industrie automobile en Algérie a amorcé des progrès « malgré quelques problèmes et difficultés qu’elle rencontre ».
 | LIRE AUSSI : Montage automobile en Algérie : entre cafouillage et absence de stratégie

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Ali idir

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..