Nous avons testé pour vous : Chriky, le crowdfunding débarque en Algérie

Tsa; le Dimanche 26 Juillet 2015
37227 37228 37226

Financer son projet par les autres, c’est possible avec le crowdfunding qu’on appelle aussi le financement participatif. Le principe est simple, il existe des plateformes de crowdfunding un peu partout dans le monde. Vous proposez votre projet détaillé, votre idée est traitée par une équipe de professionnels qui accepte ou pas sa publication sur le site. Une fois diffusé, à vous de faire votre petite publicité, pour que votre famille, vos amis ou même des étrangers vous aident. La devise est que chacun donne une petite somme d’argent, pour que le porteur du projet puisse réaliser son rêve.
Si la somme d’argent requise n’est pas atteinte, aucun virement n’est fait et donc l’initiateur du projet ne reçoit rien. Si, au contraire, l’objectif est atteint, les investisseurs n’en sortent pas bredouilles. Une contrepartie symbolique est offerte à tous ceux qui ont participé au financement, où les investisseurs deviennent des actionnaires.
Chriky, l’unique plateforme de crowdfunding en Algérie
Mohamed et Soumia sont financiers, Ayoub est étudiant en communication et Sofiane prépare son doctorat en informatique à l’université de Dublin. Ensemble, ils ont décidé de se lancer dans le crowdfunding en Algérie. Ils ont donc conçu l’unique plateforme en Algérie, nommée « Chriky ». Le terme Chriky qui veut dire associé, n’a pas été choisi au hasard.  Sur cette plateforme, chaque investisseur devient associé ou actionnaire du projet. « Nous avons opté pour l’Equity Crowdfunding, qui est le crowdfunding avec contrepartie financière pour le compte des investisseurs », nous dévoile Sofiane.
Au niveau de la contribution, les modes de paiement ne sont pas les mêmes qu’à l’étranger, vue l’absence de paiement en ligne, qui devrait se généraliser en fin d’année 2015. Chriky a donc choisi le paiement par chèque, qui est, selon Sofiane, une méthode « sûre et efficace, en attendant le paiement électronique ». Les chèques sont dans un premier temps une garantie de la part des investisseurs. Une fois l’objectif de la collecte atteint, ils seront encaissés sur le compte de la société nouvellement créée.
Pour le moment, aucun projet n’a été mis en ligne, mais un des cogérants affirme qu’ils en ont reçu bon nombre, dans différents secteurs d’activités. Les projets sont étudiés avec minutie par les financiers, et les critères de sélection sont « la rentabilité financière et le potentiel de croissance », dit-il, les seuls arguments concrets qu’un investisseur prend en compte.
Comment fonctionne Chriky ?
Chriky lance une nouvelle version simplifiée de sa plateforme. TSA l’a testée.
L’utilisation de Chriky est simple ! Sur le site www.chriky.com, il faut d’abord s’inscrire, en remplissant un formulaire avec vos données personnelles. Une fois cette étape terminée, il vous faudra « déposer votre projet ».

Cette étape consiste à donner des informations générales sur le projet, tels que le nom, le montant de la collecte, l’apport personnel, les délais de la quête, ainsi qu’un petit résumé du projet, accompagné d’un logo.

L’étape suivante consiste à décrire le projet dans toutes ses formes. De sa genèse à son futur, en passant par les motivations, la présentation de l’équipe et la stratégie de rentabilisation du projet. Il est même possible d’ajouter une vidéo pour illustrer. Le contenu de ces étapes sera accessible à tous les visiteurs. À partir de là, les fondateurs commenceront à étudier le projet, en attendant l’envoi du dossier administratif et financier par les initiateurs, pour validation.
Le dossier financier contient un business plan, un bilan d’ouverture, un plan de financement de trois ans et le titre de propriété d’un local. Conscients que le dossier est consistant, et difficile à constituer par n’importe qui, les fondateurs de Chriky proposent une assistance pour former le dossier et établir une faisabilité financière.

Categorie(s): magazine

Auteur(s): Ghania Berki

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..