2008, l’année du grand 8

Elwatan; le Samedi 5 Janvier 2008
1


Il y a quelque 2000 lunes, quand la France a débarqué en Algérie, l’une des premières choses qu’elle a faite a été d’installer des horloges un peu partout. Pour marquer son temps, pour marquer le temps. L’Algérie d’alors, un peu turque, un peu arabe, un peu berbère, perdue dans les affrontements spatio-temporels, s’est retrouvée projetée dans une nouvelle dimension, celle de l’Europe. Quelle heure est-il ?, a demandé le premier révolutionnaire. L’Algérie mettra 132 ans, en temps français, à recouvrer son indépendance et selon les livres algériens d’histoire, elle est libre depuis 1962. Pourtant, les horloges françaises ont vite été cassées pour que l’Algérie retrouve son temps, un temps indéfini. Si le débat autour du temps, le sien ou celui des autres, est hélas encore d’actualité (faut-il fêter ou non le réveillon de fin d’année ?), il est remarquable que le plus rétrograde des Algériens vit en 2008, avec l’heure universelle de son portable et sa carte d’identité où sa date de naissance est officiellement écrite sur le mode universel. Quelle heure est-il ? Pour 2008, avec les grandes échéances existentielles de 2009, c’est probablement cette année que l’on réalisera l’inanité du système et tous les échecs du développement, en temps propre ou universel. En 1970, l’Algérie était au niveau de l’Espagne. En 2008, elle est derrière la Tunisie en termes économiques, derrière le Niger en termes démocratiques. Un grand gâchis que les dirigeants successifs du pays, toujours en retard, dénomment pudiquement période de transition. A-t-on avancé ? On a construit deux lycées et trois infirmeries, dirait Belkhadem, pourquoi changer de président ? L’année du grand 8 a démarré. Ce n’est pas une boucle mais on tournera en rond, avec un joli 8 à la place du cercle. La finalité est la même mais avec un circuit en 8, on aura presque l’impression d’avancer.

Categorie(s): point zéro

Auteur(s): Chawki Amari

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..