24 heures

Elwatan; le Dimanche 25 Octobre 2015
1


Khraïssia : Les feux d’artifice en vogue

La nouvelle cité de Khraïssia, où sont relogées de nombreuses familles d’Alger, vit dans le vacarme des feux d’artifice.
Les habitants expliquent que la salle des fêtes, qui a ouvert ses portes non loin des habitations, provoque avec l’arrivée des fêtards un véritable vacarme.

«Si les après-midi sont animées, les nuits sont troublées par les nombreuses détonations que produisent ces feux d’artifice et le sommeil devient un luxe. Un habitant de la cité voisine explique que cela continue jusqu’à minuit et parfois même 1h, et c’est tous les soirs la même chose», s’exclame un habitant.

Il est à noter également que le phénomène n’est pas seulement propre à Khraïssia. Saïd Hamdine, Kouba, Alger-Centre vivent également au son de ces explosifs.

El Biar : La rue Sfindja en piteux état

La rue Sfindja, située sur les hauteurs d’El Biar, est dans un état catastrophique. Nids-de- poule, fissurations et ruptures de chaussée caractérisent cette ruelle.

Selon les habitants, à cause des anomalies enregistrées sur les caniveaux, les voies d’écoulement des eaux pluviales et surtout les fuites récurrentes sur le réseau de l’AEP, la route est devenue un calvaire pour ceux qui sont obligés de l’emprunter chaque jour, notamment les citoyens qui se rendent au ministère de la Justice qui se trouve à quelques encablures.

«C’est pénible de traverser ce chemin au quotidien ! Nous sommes obligés de slalomer au risque de heurter les véhicules stationnés aux abords pour éviter les crevasses et les trous béants», lance un habitant du quartier.

Et d’enchaîner : «C’est ce tronçon qui nous fait le plus peur», se plaint-il. Voulant éviter la circulation du grand axe routier de Bougara, les automobilistes préfèrent prendre ce chemin qui sert d’échappatoire. Toutefois, ce qui accentue ce délabrement ce sont les camions de gros tonnage qui laissent des traces considérables sur le bitume.

De ce fait, les résidants demandent une intervention rapide sur ce chemin, car l’affaissement a eu raison de la plateforme de la chaussée qui présente désormais des inclinaisons dangereuses.
 

Categorie(s): alger

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..