A oran, ça se généralise…

Elwatan; le Dimanche 22 Mars 2009
1

La coordination régionale des syndicats nationaux des professeurs, docents et maîtres assistants en sciences médicales appelle depuis hier à un mouvement de grève à Oran d'une durée de trois jours.

Oran.
De notre bureau

Selon le coordinateur régional, le professeur Ouslime, cette grève de trois jours a été décidée à partir d'aujourd'hui à la suite de la non-concrétisation des engagements qui ont été pris en janvier dernier par les départements des deux ministres de tutelle, en l'occurrence ceux de la Santé et de l'Enseignement supérieur, à propos de certaines revendications socioprofessionnelles. Selon l'orateur, ce mouvement de grève concerne, en premier lieu, l'ensemble des soins au niveau des établissements hospitaliers, en dehors des urgences médico-chirurgicales, avec un service minimum.
Pour ce qui est des cours, le professeur a indiqué que malgré que les étudiants soient en vacances, il a été décidé durant ces trois jours du gel de l'ensemble des examens de graduation et de post-graduation.

Une assemblée générale des adhérents des syndicats est programmée pour la matinée de demain au sein de l'amphithéâtre du CHUO pour décider du prolongement ou de l'arrêt de ce mouvement. On saura que depuis le mois de décembre 2008, il a été enregistré une forte mobilisation des professeurs, médecins et praticiens de santé publique, ainsi que ceux de l'enseignement supérieur. Ce mouvement, qui en est à sa troisième étape, a été décidé par les bureaux nationaux des syndicats pour exiger la satisfaction de leurs revendications socioprofessionnelles, qui sont légitimes, a-t-on indiqué hier à Oran.
Ces revendications portent sur quatre points, dont la révision de la grille des salaires et du point indiciaire en rapport avec l'inflation, l'ouverture des négociations sur le régime indemnitaire, l'élaboration d'un statut pour les professionnels de la santé et, enfin, le respect et la reconnaissance des syndicats autonomes par le gouvernement comme partenaire social à part entière.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Tegguer Kaddour

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..