Adrar : «L'Envenimement Scorpionnique» à l’ordre du jour

Elwatan; le Lundi 24 Mai 2010
1

Les travaux du séminaire régional sur «l'Envenimement Scorpionnique» ont débuté ce dimanche à la maison de la culture pour une durée de deux jours. Initiée par la direction de la Santé d'Adrar en collaboration avec le Comité National de Lutte Contre l'Envenimement Scorpionnique, cette rencontre regroupe huit wilayas du Sud affectées par ce fléau, à savoir Béchar, El Bayadh, Ghardaïa, Laghouat, Naâma, Saïda et Tiaret, des zones connues comme étant des régions à risques de piqûres de scorpions.
Le professeur Lakhdar Griene du Centre Pierre Marie Curie, affirma que l'objectif de ce colloque est la sensibilisation des populations, la formation du personnel médical, la mise en place d'un système de prise en charge du piqué dès son admission dans les services de santé. Il avancera: «La lutte contre l'envenimement du scorpion n'est pas de la responsabilité de la santé publique mais des autres institutions de l'Environnement, de l'Agriculture, des Collectivités locales et des citoyens». En Algérie, en 2007, on a enregistré 51.180 cas de piqûres scorpionniques avec 80 décès, contre 50.186 en 2008 avec 77 décès. Selon l'OMS, les piqûres de scorpions représentent un problème de santé publique dans de nombreux pays tropicaux et subtropicaux.

Ces arthropodes ont une distribution mondiale avec près de 1500 espèces. «Chez nous, la répartition des cas de piqûres par wilaya est comme suit: Biskra, Djelfa, M'Sila, Ouargla, El Oued et Adrar sont dans la zone rouge avec plus de 4.000 cas pour 100.000 habitants. Laghouat, Batna, Tamanrasset, Tiaret, Médéa, El Bayadh, Naâma et Ghardaïa sont en zone bleu entre 4000 et 1000 cas pour 1000. Le reste des wilayas entre 1000 et 100 cas pour 1000», rappela Dr. H.Hall du Ministère de la Santé.

Categorie(s): actu régions

Auteur(s): A. A.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..