Adrar : un gang arrêté

Elwatan; le Lundi 7 Janvier 2013
1


(30 ans), originaire de Reggane, de B.M. (23 ans) de Bordj Badji Mokhtar et enfin de A.A. (19 ans) d’Adrar. L’affaire la plus grave remonte à la nuit du 3 septembre vers 22 heures, quand L.A. sollicita B.A., un transporteur clandestin, pour une course du centre-ville vers le complexe touristique de M’raguène, une localité située à 16 km au nord d’Adrar sur la RN 6 menant sur Béchar. Une fois à destination, les deux autres acolytes ont agressé L.A. après l’avoir délesté de son véhicule de marque «Hyundai Accent».

La victime a été abandonnée sur la chaussée et laissée pour morte à la suite des violents coups de pieds reçus sur le crâne, au point d’avoir perdu son œil droit. Celui-ci doit son salut à un chauffeur de camion qui l’évacua vers l’hôpital d’Adrar après l’avoir trouvé le corps inerte gisant dans une mare de sang. En date du 27 décembre vers une heure du matin, à l’occasion d’une patrouille de routine au niveau du quartier populaire de Haï el Gharbi, les policiers de la 2ème Sûreté urbaine, le véhicule en question (immatriculé 30 à Ouargla) a été localisé.

Arrêté, l’un des mis en cause a dénoncé ses deux complices qui avouèrent avoir volé quatre autres véhicules de particuliers : à savoir une «Accent Taxi», «Hylux» et deux autres «Atos» en plus d’une «Toyota Station» appartenant à la SNTR. Présentés le 30 décembre devant le juge d’instruction près le tribunal d’Adrar, ils ont été tous placés sous mandat de dépôt pour association de malfaiteurs, vol qualifié et coups et blessures volontaires avec l’intention de donner la mort.                         

Categorie(s): actu ouest

Auteur(s): A. A.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..