Aïn Defla : Faible adhésion au fonds de la zakat

Elwatan; le Jeudi 7 Avril 2011
1


Alors que les autorités misent sur la richesse de quelques propriétaires terriens, beaucoup de citoyens concernés continuent à privilégier les formules traditionnelles pour s’acquitter de ce pilier de l’Islam.
S’agissant des montants générés par ce dispositif installé par le ministère des Affaires religieuses et des Waqfs  dès l’année 2002, la direction de la wilaya de Aïn Defla avance le chiffre de 1,2 milliard de centimes engrangés en 2009 et de 1 milliard de centimes en 2010.
A signaler que la zakat agricole ou des moissons a permis de collecter une somme de 84 millions de centimes durant l’année écoulée, notamment auprès des agriculteurs des communes d’El Abadia, El Attaf, Rouina, Djendel. Cependant, d’aucuns estiment que les dons dans cette wilaya demeurent en-deçà des objectifs fixés par la tutelle quand on sait qu’il existe trois types de zakat dans l’année. Concernant le crédit El Hassan, la même source indique avoir enregistré 102 bénéficiaires l’année dernière.

Les crédits octroyés varient de 15 à 50 millions centimes pour chaque bénéficiaire avec comme objectif d’accorder la priorité aux métiers de l’artisanat. Beaucoup de suspicion entoure également les opérations d’attribution de ces crédits que d’aucuns qualifient d’opaques. Les détracteurs de ce mode de financement en faveur des plus démunis remettent par ailleurs en cause l’installation même d’un tel dispositif destiné, selon eux, à l’enrichissement. A cela, le directeur du secteur répondra que la pauvreté n’est pas une fatalité et ajoutera que les dispositifs en question ne s’opposent nullement à notre religion.

 

Categorie(s): actu centre

Auteur(s): Aziza L.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..