Aïn Defla : Une zone d’activité à la place du marché hebdomadaire ?

Elwatan; le Dimanche 10 Avril 2011
1


Dans ce sillage, chacun va de sa proposition, et la toute dernière émane de Achour Merazga, directeur des services agricoles, qui propose de réaménager l’actuel marché hebdomadaire sis à Bir N’has dans la commune d’El Attaf, en zone d’activité. Le même responsable, visiblement accro à cette idée, soutiendra que l’endroit conviendra parfaitement aux investisseurs qui veulent s’installer dans cette région, et que la décision de transférer l’ancien souk d’El Attaf au niveau de ce site était une aberration qu’il est possible de corriger. S’il était cédé aux investisseurs, en revanche, celui-ci serait une source de richesses pour toute la région, affirme le DSA. Le même responsable, rencontré la semaine dernière, envisage sérieusement de soumettre cette suggestion au wali.

Une démarche, estiment des observateurs, qui ne sera pas du goût de Abdelbaki Touahria Méliani, directeur de l’agence foncière de wilaya. Ce dernier, promoteur du site, s’occupe de sa gestion depuis août 2008, date de sa mise en service. Pour rappel, la décision de transférer le souk emblématique du centre-ville d’El Attaf, à dimension nationale, vers la localité de Bir N’has (1,5  km du chef-lieu de commune) avait fait une victime à l’époque, en l’occurrence, l’ex-P/APC, Yahia Hadjalaoui, écarté pour avoir tenu tête à l’ex-wali, Abdelkader Kadi, dans ce qu’il était convenu d’appeler «l’Affaire du souk».

Le maire évincé contestait notamment la part des revenus du souk à hauteur de 70% en faveur de l’agence foncière contre 30% seulement à la municipalité. Cette dernière venait de perdre ainsi une source de revenu non négligeable, avaient déploré des membres de cette assemblée au moment des faits. Joint par téléphone, le directeur de l’agence foncière de wilaya dira ne pas être au courant des intentions du DSA, ajoutant que la loi portant activité de l’agence autorise la promotion de l’espace commerçant au même titre que celui de l’immobilier.Le chef de l’AFWAD s’étonnera d’apprendre qu’un marché puisse intéresser autant un DSA. Une simple proposition à débattre ou une polémique qui s’annonce autour du marché hebdomadaire d’El Attaf, lequel, trois ans après son transfert, continue à faire parler de lui.         

Categorie(s): actu centre

Auteur(s): Aziza L.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..