Alger en bref

Elwatan; le Mercredi 26 Mai 2010
1


-El Harrach : Le centre-ville fermé à la circulation

Le centre-ville de la commune d’El Harrach se trouve depuis le lancement des travaux de la station de métro complètement fermé à la circulation routière. Les travaux du chantier, qui prend naissance à partir du siège de l’APC pour aboutir à proximité du Parc des sports à la cité HLM, ont réduit considérablement la fluidité de la circulation routière.
Une situation qui touche encore plus les commerces qui ont connu au fil du temps «un manque à gagner important», nous affirment les propriétaires des étals du marché couvert de fruits et légumes. Le périmètre du chantier englobe même la rue adjacente, ne laissant aux commerces qu’une allée d’à peine un mètre et demi pour écouler leurs marchandises. Cette situation est une source de désagréments pour les piétons et les habitants des immeubles limitrophes qui subissent des nuisances de tous genres.

- Hassiba Ben Bouali : Virage dangereux à proximité du jardin d’Essai

Un virage se trouvant dans la trémie du boulevard Hassiba Ben Bouali au niveau du jardin d’Essai présente un danger avéré pour les usagers de la route, du fait que ce tournant presque en fer à cheval se présente aux automobilistes inopinément. Les voitures qui entament la descente vers la trémie sont surpris au dernier moment par le caractère ardu du virage, «les accident surviennent continuellement à cet endroit», affirme-t-on.

- Belle-Vue (El Harrach) : Nettoyage partiel des rues  

Les habitants de la rue Mohamed Belkacem à Belle-Vue, dans la commune d’El Harrach, n’en finissent pas de subir les aléas d’une situation des plus pénalisantes qui soient.
Les éboueurs affectés au nettoyage du quartier par les services de l’APC font le travail de manière partielle en balayant uniquement au niveau de quelques artères qui leur paraissent principales, omettant de passer dans la plupart des rues et ruelles de ce quartier
résidentiel.
Par ailleurs, les résidants subissent au quotidien des nuisances multiples émanant du chantier du tramway, notamment les incessants vacarmes qui altèrent considérablement leur cadre de vie.

Categorie(s): alger

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..