Alger : Une cinquantaine de petits entrepreneurs menacent d'une action d'éclat

Elwatan; le Vendredi 8 Avril 2011
1

Plusieurs petits entrepreneurs et bureaux d'études de la wilaya d'Alger ont menacé d'occuper mercredi prochain les bureaux de la Direction de la formation professionnelle (DFP) de la wilaya d'Alger pour réclamer le paiement des sommes que leur doit la DFP depuis plus de deux ans pour la réalisation de travaux dans différents centres de formation.
Bien qu'en possession de tous les documents nécessaires leur permettant d'être payés, l'actuel directeur intérimaire leur a signifié qu'ils ne seront pas payés car il n'a pas le pouvoir et la délégation de signature vu qu'il n'a pas le statut de directeur.

Cette situation kafkaïenne dure depuis deux ans, après le limogeage de l'ancienne directrice de la DFP.

Ces entrepreneurs se sont même déplacés, la semaine dernière, au siège du ministère de la formation professionnelle ou on leur a dit que le problème relève de la wilaya.

Certains entrepreneurs sont au bord de l'asphyxie financière et sont à leur tour menacés par leurs créanciers. "Nous avons des employés et des charges à payer, des familles à nourir, des créanciers à payer...", déplore l'un d'eux.

Finalement, la bureaucratie continue de faire des ravages dans les milieux économiques en Algérie. Tous les programmes de relance qui se succèdent depuis une dizaine d'années ne vaudront rien quand l'Etat lui même est le "générateur" de cette bureaucratie qui a pratiquement les mêmes effets que le terrorisme.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Samir Ben

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..