Algérie : Les transferts illégaux de capitaux en constante augmentation

Elwatan; le Dimanche 10 Avril 2011
57274


Cependant, en ce qui concerne les importateurs, Bouderbala affirme que grâce  à la mise en place du Numéro d'identification fiscale (NIF), leur nombre a fortement chuté, passant de 25.409 en 2008 à 20.286 en 2010.  

Quant au phénomène de la corruption et du trafic d'influence qui sévit dans le secteur des douanes, Bouderbala a fait savoir qu'il est en reucl grâce à  "un meilleur encadrement et à l'amélioration des revenus des agents de l'administration (des douanes) dont les augmentations salariales tournent  autour de 70% à 85% avec effet rétroactif à partir de 2008", a-t-il expliqué.          

Enfin, selon Mohamed Abdou Bouderbala, les recouvrements des Douanes algériennes ont augmenté  ces dernières années malgré la mise en place de plusieurs accords entre l'Algérie  et ses partenaires, prévoyant des exonérations douanières. 

Categorie(s): actualité

Auteur(s): El Watan.com

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..