APC de Sétif : Désignation de l’exécutif aujourd’hui

Elwatan; le Jeudi 3 Janvier 2013
1


Quatre points sont, nous dit-on, inscrits à l’ordre du jour de ce premier conclave. La désignation de six vice-présidents, de douze délégués et des représentants de la municipalité devant siéger au niveau des conseils d’administration de diverses institutions publiques, est le principal point de la réunion devant en outre discuter pas moins de 12 marchés relatifs à la rénovation et réhabilitation de nombreuses routes de la cité.
Les nouveaux élus seront invités à donner leur aval à propos de la liste des bénéficiaires des aides sociales de vieillesse. L’indemnisation d’une famille expropriée est à l’ordre du jour de la rencontre qui sera «chaude», sachant qu’elle coïncide avec la désignation de l’exécutif communal. Selon certaines indiscrétions, le FLN s’adjuge 4 postes.

Les autres formations de l’alliance, à savoir l’ANR, Infitah, RND et AAV bénéficieront chacun d’eux d’un siège. D’après les mêmes sources, le volet de l’administration et des finances sera à la charge de l’Infitah. Le service technique a été attribué à l’ANR. Le RND chapeautera le secteur des sports et du mouvement associatif. Le social et la solidarité seront à nous, dit-on à la charge de l’AAV (Alliance de l’Algérie Verte). Le patrimoine est confié au FLN. L’urbanisme sera géré par un élu de l’ANR, l’autre gagnant dans les dernières élections locales. Pour confirmer ces informations, nous avons pris attache avec le Dr Ouahrani, le nouveau P/APC qui a diplomatiquement esquivé notre question. «L’ordre du jour de la session extraordinaire abordera effectivement quatre points.

A l’heure où je vous parle, il m’est impossible de confirmer ou démentir notre information. Tant que l’assemblée n’a pas donné son feu vert à nos propositions, je ne peux rien dire», dira le premier magistrat de l’antique Sitifis, qui attend beaucoup des nouveaux élus devant laisser de côté leurs ambitions personnelles. Notons par ailleurs que l’assemblée aura à discuter l’épineux problème de la réhabilitation d’une infime partie d’un réseau routier, abîmé en de nombreux endroits. Touchant de nombreux quartiers et cités résidentielles, l’opération qui cible une partie des cités Hachemi, l’Avenir, Laârarssa, Ouled Braham, Bounechada, Sonatrach, 38 Logements, Chouf Lekdad, Aïn Tebinet, et les coopératives d’Aïn Tebinet et Saâda de la cité El Hidab, a laissé en «rade», les cités-dortoirs qui attendent depuis la nuit des temps, l’ «utopique» opération de l’amélioration urbaine, ne pointant toujours pas le bout du nez.

L’aménagement et la réhabilitation des routes de la promotion Saâda, va-t-elle toucher l’artère principale, «balafrée» par les fuites d’eau à l’origine de sa dégradation ? L’on apprend que le coût de l’opération inscrite au titre des budgets 2012 est de l’ordre de 500 millions de dinars, injectés dans le cadre du programme communal de développement (PCD).

Categorie(s): setif

Auteur(s): Kamel Beniaiche

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..