APW de Mascara. Divorce entre le FLN et le RND

Elwatan; le Lundi 7 Janvier 2008
1

Au cours d’une session extraordinaire de l’APW, les élus ont adopté la loi interne de l’assemblée et désigné les cinq vice-présidents de commissions.
Pour cette nouvelle APW, la discorde entre le FLN et le RND sera annoncée, juste après l’achèvement des travaux de la session extraordinaire. La cause est que le parti de Ahmed Ouyahia (RND) n’a pu avoir le poste de vice-président. Pour le responsable du bureau de wilaya du RND, également député, M. Djelid Kada, «ceci n’est pour nous qu’un règlement de compte ayant pour but d’écarter la deuxième force politique, qui n’est que le RND, de l’assemblée.» Au sujet des postes des cinq vice-présidents, le parti majoritaire au sein de cette assemblée, le FLN, en a brigué trois. Le FNA et le MSP, quant à eux, ont pu profiter des bienfaits d’une alliance avec le FLN et ont décroché les deux autres postes de vice-présidents. «Nous dénonçons avec force la politique de marginalisation appliquée par le président de l’APW qui nous a privés, pour des causes inconnues, de postes de vice-président. Il a, malheureusement, choisi de travailler avec l’opposition», dira le député du RND. Cette «exclusion» du parti de Ahmed Ouyahia des postes de vice-présidents, qui a provoqué une véritable frustration chez les responsables du bureau de wilaya du RND, menace, selon notre interlocuteur, «la stabilité de l’assemblée et la crédibilité de son président qui n’a pas tenu ses promesses.» Des proches du président de l’APW, M. Boukhari Brahim, tentent de minimiser l’impact de l’opposition du RND du fait qu’ils ont la majorité absolue à l’assemblée. «Il est légitime que le président de l’APW désigne les vice-présidents parmi les partis qui l’ont soutenu lors de son élection», dira une source du FLN. Des 9 commissions installées, 3 sont présidées par le FLN, à savoir celles des finances et de l’équipement, de la santé et des affaires sociales ainsi que celle de la jeunesse, des sports, de la culture et du mouvement associatif. Le RND a décroché la présidence de deux commissions: celle de l’économie et de l’emploi ainsi que celle de l’enseignement supérieur et des affaires religieuses. La présidence des commissions de l’agriculture et de l’hydraulique ainsi que celle de la famille et de l’enfance a été confiée au MSP. Le PT a pu avoir la présidence de la commission de la ville, de l’aménagement urbain, du tourisme et de l’environnement, tandis que le FNA préside la commission de l’éducation et de la formation professionnelle.

Categorie(s): actu régions

Auteur(s): A. Souag

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..