Assainissement

Elwatan; le Jeudi 3 Janvier 2008
1

Il est attendu la réalisation d’un réseau d’assainissement unique, cette année, au niveau des zones éloignées et des parcs urbains regroupant un nombre important d’habitants, comme les quartiers Ennedjma et Bouyakour, à Boutlelis, dans le but de les lier avec la station d’épuration des eaux usées d’El Kerma et d’atténuer le taux de la pollution provenant des réseaux délabrés.
Ce travail a pour objectif de contenir les points noirs à travers plusieurs communes de la wilaya, y compris les réseaux d’évacuation installés par les unités de production des zones industrielles. Au niveau de la zone de Hassi Ameur ainsi qu’au niveau du quartier Petit Lac «Haï Dhaya», les autorités ont entamé plusieurs mesures urgentes visant à contenir les points noirs portant atteinte à la santé du citoyen et à l’équilibre de l’environnement. Dans le même contexte, l’office national d’assainissement, en coordination avec la direction de l’Hydraulique, propose, avec l’installation de réseaux au niveau de nombreuses zones, la création d’une station de traitement des eaux usées, dans le cadre du programme complémentaire concernant plusieurs projets, notamment à l’est d’Oran. D’autre part, le lancement des travaux de la deuxième phase du projet de réalisation d’une station de décantation à Cap Falcon est prévu pour le premier trimestre de cette année. Rappelons que ce projet, qui a été lancé l’année dernière, traite quotidiennement un volume de 30 000 m3 d’eau usée. Cette station, gérée par un groupe chinois et français, est la deuxième après celle d’El Kerma et enregistre un taux d’avancement des travaux de 85% pour le traitement prévu de 20 000 m3 journellement.

Categorie(s): oran

Auteur(s): Rym S.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..