Association Amel : Aménagement de l'environnement externe du handicapé

Elwatan; le Mercredi 2 Janvier 2008
1

L'association Amel d'insertion des handicapés moteurs des Eucalyptus a souligné la nécessité d'aménager l'environnement externe, tant au niveau des routes, des lieux de travail que des habitations, pour faciliter les mouvements et déplacements de cette catégorie de la société.
Le président de l'association, Latrèche Lakhdar, a annoncé, au cours d'une cérémonie organisée lundi, à l'occasion de la clôture des activités de l'association pour l'exercice 2007, qu'une étude sur les normes techniques en matière d'aménagement de l'environnement externe et des habitations pour les handicapés moteurs a été présentée aux différentes autorités concernées, tels les ministères de l'Habitat et des Travaux publics, formulant le vœu que ce document soit pris en considération lors de l'élaboration des plans urbanistiques et des maquettes, ainsi que dans la réalisation des travaux de réfection et de revêtement des routes. Cette étude porte également sur les normes liées aux commodités externes, tels les parkings et les passages pour piétons, ainsi que celles relatives aux équipements internes au niveau des habitations : portes, ascenseurs et couloirs.
Ce document, a assuré l'intervenant, est une contribution de l'association aux efforts visant à garantir l'insertion des handicapés moteurs dans la société, en facilitant leurs déplacements quotidiens, notamment les handicapés qui utilisent les chaises roulantes et qui, déplore-t-il,«endurent une double souffrance, physique et morale, du fait des difficultés et des contraintes auxquelles ils sont confrontés dans la rue, sur leurs lieux de travail et dans les lieux publics.»
Les concepteurs de l'étude ont voulu par cette initiative concrétiser une série d'objectifs, notamment l'analyse des contraintes matérielles dont souffrent les handicapés moteurs dans leurs déplacements quotidiens, la sensibilisation des communes sur la nécessité de prendre en charge ces préoccupations lors de la réalisation des divers projets, tout en assurant toutes les commodités et les conditions pour l'insertion de cette frange de la société dans la vie sociale.
La réalisation de ces objectifs requiert, selon l'étude, la coordination entre les APC et les parties directement concernées, y compris les entreprises publiques et privées, les ingénieurs, les associations et la société civile. Ces normes techniques sont applicables aux passerelles, aux passages pour piétons ,aux parkings, aux ascenseurs, aux cages d'escaliers des immeubles, aux portes, aux sanitaires etc.

Categorie(s): alger

Auteur(s): APS

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..