Association sportive échecs de Constantine (ASEC) : Vingt-cinq ans déjà

Elwatan; le Mardi 27 Octobre 2015
1


Pourtant, les membres fondateurs et dirigeants de l’Association sportive échecs de Constantine ont réussi à le faire. Un défi relevé au prix de mille sacrifices. Il faut remonter au 30 octobre 1990, quand un groupe de jeunes ingénieurs, passionnés du jeu d’échecs, décide de créer leur propre club. «C’était dans le but de réunir les échephiles de Constantine pour activer dans un cadre organisé», nous déclarent  Nassreddine Aouachria et Memdouh Djeghri, deux des membres fondateurs du club.

C’est une véritable aventure qui commence. «Dénommé Association Scout Echecs de Constantine  à sa création, le club fut le premier qui voit le jour à l’échelle de la wilaya au moment où il n’y avait ni ligue ni compétition, ni aucune activité dans cette discipline sportive», soutiennent nos interlocuteurs. «Nous avons pu faire ce premier pas grâce surtout à l’aide fournie par le Mouhafadha de Constantine des scouts musulmans algériens qui a mis à notre disposition une salle et une petite subvention», notent-ils.

L’un des plus anciens clubs des échecs à Constantine changera de siège en 1992 pour s’installer au centre culturel Mohamed-Laïd El Khalifa où ce fut le début d’une ère nouvelle pour les échecs Constantinois. «Le club qui a débuté avec seulement deux échiquiers, connaitra un réel engouement de la part des jeunes intéressés par cette discipline, dont le nombre avoisine aujourd’hui les 180 membres ; le parcours de l’association a été marqué par l’organisation de la série de Tournois de l’EGT Est, au sein du Grand Hôtel Cirta et qui ont connu un grand succès», rappelle Memdouh Djeghri. En 1998, l’ASEC s’installa au Palais de la culture Malek Haddad, avant de devenir en 2002, l’Association Sportive Echecs de Constantine (dénomination actuelle).

Durant toute son histoire, l’ASEC réussira un palmarès parmi les plus riches à l’échelle nationale, avec 18 années en nationale 1, des titres par équipe et individuellement dans diverses catégories, des qualifications en finale de la coupe d’Algérie, des joueurs titulaires en équipe nationale, des opens gagnés, avec en prime des membres du club qui ont honoré l’Algérie (2 médailles d’or aux Jeux africains d’Abuja, au Nigéria, une médaille d’or et une d’argent aux Jeux arabes d’Alger en 2004). Des distinctions faisant la fierté d’une association qui ambitionne de faire mieux encore grâce à une pépinière de jeunes talents, qui ne cessent de confirmer tout l’espoir placé en eux.

Categorie(s): constantine

Auteur(s): Arslan Selmane

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..