Aucune nouvelle du petit Amine de Dély Ibrahim

Elwatan; le Vendredi 23 Octobre 2015
98820


«Je lui ai ouvert la porte et je me suis bien assurée qu’il n’avait rien oublié et qu’il a bien pris son goûter. Habituellement, je reste devant la porte de la maison et je le surveille de loin jusqu’à ce qu’il rentre à l’intérieur de l’établissement. Mercredi matin, je suis rentrée plus tôt que d’habitude, c’est-à-dire avant même 8h, car je devais me préparer vu que j’avais un important rendez-vous à l’extérieur. Quelques minutes plus tard, à 8h15, quand j’ouvris la porte, je trouvais son sac à dos par terre.»

La grand-mère d’Amine Yaricheme, le garçon disparu depuis mercredi matin, sanglote. Aucune nouvelle du petit. «Priez pour nous», lance-t-elle. «Amine est beau, gentil. Il est innocent.» Dans leur domicile familial au quartier de 11 Décembre à Dély Ibrahim, à Alger, c’est l’angoisse et surtout la colère. La famille, les proches et les voisins sont désemparés. Sur les réseaux sociaux, des campagnes sont lancées pour demander qu’Amine soit rendu. Les services de la Gendarmerie nationale mènent une enquête ; aucune piste pour le moment. Toujours pas de communiqué.

Déjà en 2013, lors du kidnapping puis l’assassinat de deux garçons de la nouvelle ville Ali Mendjeli, à Constantine, précédé d’autres enlèvements, suivis de viols et assassinat, le débat a toujours été orienté vers la nécessité ou non d’instaurer la peine de mort. Mais des décisions sur les procédures concrètes de la protection des enfants, ou du moins la mise en place du système

Alerte enlèvement, n’ont jamais été prises. Les annonces d’enlèvement et la recherche se font jusqu’à présent via les réseaux sociaux. Les autorités sont appelées plus que jamais à prendre le phénomène au sérieux. Avant le cas d’Amine, Anès Berdjem de Mila, âgé de 5 ans, avait été enlevé et son corps a été retrouvé une semaine plus tard dans une forêt située au lieudit Djermane, à 7 km à l’est de la ville d’El Eulma. Pas plus tard qu’hier, selon le site d’un journal arabophone, une tentative d’enlèvement d’un enfant a été avortée au Télemly, à Alger.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Nassima Oulebsir

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..