Autoroute Ténès – Hauts-Plateaux : le chantier sera lancé en 2013

Elwatan; le Mercredi 2 Janvier 2013
1


Il a précisé que le tracé du premier tronçon reliant le  port de Ténès à l’autoroute Est-Ouest (53 km) a été approuvé sur la base des études effectuées par le laboratoire LTPO et les bureaux d’études SAETI et SETOR. Sur cet aspect, il est prévu la finalisation de tout le travail de l’équipe technique avant la fin du premier trimestre 2013.
Le tracé, faut-il le souligner, a été retenu après consultation des collectivités locales des deux wilayas concernées. Il a été scindé en deux principales sections, celle qui va de Ténès  jusqu’à Chlef (53 km) et celle qui s’étendra de cette dernière localité jusqu’à la rocade sud (167 km), en passant par Tissemsilt et Tiaret. Selon le directeur des travaux publics de la wilaya, cette façon de procéder vise, dans un premier temps, à prendre en charge le problème de circulation qui se pose avec acuité sur l’axe Ténès-Chlef.

Le projet est donc devenu une exigence primordiale, en ce sens qu’il permettra de contourner plusieurs agglomérations telles que Ténès, Sidi Akkacha, Bouzeghia, Ouled Farès, Chettia et Chlef. Le tracé du premier tronçon de l’autoroute évite donc toute la partie nord de la wilaya, passe à proximité de  l’aéroport international Aboubakr Belkaïd de Chlef et aboutit au lieudit «Bourouis», entre les localités d’Oum Drou et de Bessekra, à 5 km du chef-lieu de wilaya. Il longe également l’ancienne voie ferrée dont on évoque sans cesse la réhabilitation dans le cadre d’une action globale de développement du littoral et du nord de la région.

La mission des bureaux d’études va se poursuivre le long de la deuxième section de la liaison autoroutière qui traverse le mont de l’Ouarsenis ainsi qu’une portion du territoire de la wilaya de Tiaret. C’est dire l’importance stratégique de cet axe routier qui permettra non seulement de désenclaver ces zones montagneuses mais aussi de faciliter la circulation des personnes et des biens entre, d’une part, le port de Ténès et  la ville-carrefour de  Chlef, et, d’autre part, les deux wilayas des Hauts-Plateaux, Tissemsilt et Tiaret, en l’occurrence.                            

Categorie(s): chlef

Auteur(s): Ahmed Yechkour

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..