Batna : Lamia Tamine invite à la « fête des yeux »

Elwatan; le Dimanche 6 Janvier 2013
73369


Cette exposition d’art plastique durera une semaine et sera ouverte au grand public. Lamia Tamine, une artiste en herbe aux multiples talents dévoile un peu de son être par cette expression picturale. En effet, à travers  ces 22 tableaux, elle aborde plusieurs thèmes et thématiques de l’ordre du spirituel en usant de l’aquarelle, comme pour diluer l’intensité de ses émotions et la fusionner aux toiles. La mystique est omniprésente. L’observateur est en présence de coloris et de formes hétérogènes utilisant une large palette de couleurs, allant d’un halo protecteur divin aux mains à la posture indienne enfantant la vie, clin d’œil à la mère nature Gaya.

Lamia incarne aussi la féminité dans l’art. Timide et réservée au quotidien, elle laisse échapper une assurance insoupçonnée en présence de ses œuvres. Issue d’une famille d’artistes, dont le principal représentant, et non des moindres, est le défunt Abderrahmane Tamine, dit Abdou, elle marque la continuité artistique familiale. L’architecture, leader des arts premiers, est son domaine d’étude. Le kung-fu, art martial et spirituel des moines shaolin, est sa passion. Elle puise son inspiration dans cet étonnant, mais cohérent mélange des genres. «C’est ma première exposition à Batna. J’espère avoir un peu de succès», a-t-elle déclaré avec la spontanéité qui la caractérise. Le talent de cette jeune artiste ne laisse pas indifférents les esprits. A elle de le confirmer.                           

Categorie(s): batna

Auteur(s): Sami Methni

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..