Béchar : enquête dans le secteur de l’agriculture

Elwatan; le Mercredi 2 Janvier 2013
1


D’après cette source, il y aurait des dizaines de milliers de faux fellahs. Des centaines de milliards de dinars ont été subtilisés et une quantité inestimable de périmètres agricoles reste vierge et mobilisée, depuis des années, par les faussaires qui se sont érigés en agriculteurs, le temps de s’enrichir sur le dos de l’Etat, avant de se reconvertir dans d’autres secteurs plus juteux. Dans la wilaya de Béchar, il existe officiellement plus de 14 000 fellahs.

D’ailleurs, certains responsables brandissent à chaque occasion «cet acquit» et s’en félicitent publiquement, alors que la population de la région demeure alimentée en fruits et légumes par camions à partir des wilayas de Tiaret, Mostaganem, Sidi Bel Abbès ou encore celles de Saïda et de Tlemcen. Il suffit, d’ailleurs, qu’un événement ou des intempéries perturbent la circulation sur la RN 6, du côté de la wilaya de Nâama, pour que les marchés de la région se vident complètement et la panique s’installe. Parmi ces agriculteurs, il y a 5 300 faux fellahs recensés en 2008, suite à une enquête ouverte par la gendarmerie sur instruction de l’ancien wali, M. Mécheri Azzedine, qui a voulu faire le ménage dans ce secteur «gangréné par les trafics et la corruption».

Pour de nombreux spécialistes du secteur de l’agriculture à Béchar, le nombre des intrus communiqué est approximatif. D’après ces derniers, il y en aurait beaucoup plus. Il est vrai que, parfois, tous les membres d’une famille, le père, l’épouse voire même  les enfants se sont déclarés fellahs et ont profité de la manne de l’Etat. Cette enquête a été arrêtée lorsque le Président de la République avait décrété l’effacement de la dette des agriculteurs. «Ce sont les vrais fellahs qui étaient concernés par la décision du chef de l’Etat et non les intrus», précise encore cette source.             

Categorie(s): actu ouest

Auteur(s): Ali Boutaleb

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..