Béjaïa : Les délégués de l’UNPEF en formation

Elwatan; le Mercredi 2 Janvier 2008
1

Initiée par le bureau de wilaya, une formation a eu lieu, ce week-end à Béjaïa, au profit des membres du bureau et des délégués de daïra du syndicat de l’éducation, l’UNPEF, articulée autour de thèmes centrés sur les techniques de communication et de négociation.
Les conférenciers, MM. Ahmed Badaoui et Ahmed Amrani, consultants de la fondation Friedrich Ebert, sont partis pour développer leurs thèses de supports réels (situations et besoins) dressés à la lumière des prises de parole des délégués en ouverture des travaux. La nécessité de l’initiation aux stratégies de négociation dans les conflits est «imposée, selon le président du bureau de wilaya, Abdelhamid Chergui, à la fois par la complexité des problèmes sociaux et les mutations économiques intervenues sur une échelle locale et internationale». Et le syndicalisme «passant dans le pays du statut d’acteur d’une gestion collégiale du bien public tel qu’arrêté par la défunte GSE, à celui de partenaire autonome, il serait donc utile, arguera-t-il, d’imprégner les esprits (la majorité des syndicalistes ayant fait leurs premières armes à l’UGTA) d’un savoir-faire compatible avec les nouvelles donnes qui prévalent dans les relations de travail.» Abdallah Merzoug, secrétaire national chargé de la formation dira que les difficiles déploiement et persuasion des syndicats dits autonomes résident également en partie dans la pérennisation de cet état d’esprit et que par conséquent il y aurait exigence à faire passer l’adhérent à un engagement militant, «si l’on veut élever le niveau de revendication et, ce faisant, le niveau de vie des travailleurs». En marge des travaux, M. Merzoug reconnaîtra que l’impérieuse convergence syndicale appelle une autre nécessité, celle de la formation commune. Nécessaire est, selon lui, la multiplication de rencontres, se référant au séminaire qui s’est déroulé à Mostaganem en mars passé et qui a pu regrouper autour des mêmes thèmes de formation les états-majors de l’UNPEF, du CNAPEST, du SNTE, du SNPSP et à titre individuel des syndicalistes de l’UGTA.

Categorie(s): actu kabylie

Auteur(s): Rachid Oussada

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..