Bientôt un appareil à dialyse portable

Elwatan; le Dimanche 6 Janvier 2008
1

Un appareil de dialyse portable testé sur huit patients souffrant d'une grave insuffisance rénale a montré des «résultats prometteurs» qui devront être confirmés lors d'essais plus larges, selon une étude publiée par la revue médicale britannique The Lancet.
Lors de l'hémodialyse qui impose généralement au patient de se rendre trois fois par semaine dans un centre spécialisé pour des séances de quatre ou cinq heures, le sang du patient est filtré à l'extérieur du corps dans un appareil servant de rein artificiel. La qualité de vie ou la durée de survie des patients pourraient être améliorées en faisant une dialyse cinq fois par semaine, voire quotidiennement, soulignent les auteurs. C'est l'ambition du nouvel appareil qui pourrait être utilisé à domicile. Des appareils de dialyse portables avaient été mis au point dès les années 70, mais le modèle testé, d'un poids de 5 kg, a un encombrement plus réduit, précise Andrew Davenport (University College London, Londres). Parmi les autres auteurs, figurent le directeur et deux employés de la firme américaine (Xcorporeeal Inc, Los Angeles) ayant fabriqué l'appareil qui a la forme d'une large ceinture à fixer autour des hanches. Les cinq hommes et les trois femmes de l'étude, âgés d'environ 52 ans, l'ont porté 4 à 8 heures, et certains ont même pu dormir avec. Le débit du sang dialysé est plus faible (59 millilitres par minute) que dans un appareil conventionnel (300 ml/minute), mais le rein artificiel testé peut être porté longtemps. Lors du test, une aiguille de perfusion s'est déplacée, mais un mécanisme de sécurité a évité toute perte sanguine pour le patient, selon les auteurs. Pour deux patients, des problèmes de coagulation sanguine ont été constatéslorsque la dose d'anticoagulant administrée a baissé. Ces problèmes devront être résolus, relève dans un commentaire un expert américain, Garabed Eknoyan, tout en saluant «un pas important vers la miniaturisation de l'appareil de dialyse et la libération du patient de la dépendance d'un lieu fixe de traitement».

Categorie(s): santé

Auteur(s): D. K.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..