Biskra : 6ème rencontre des ingénieurs de l’Inforba

Elwatan; le Dimanche 1 Decembre 2013
1


Organisé sous le patronage du wali de Biskra, ce colloque a été rehaussé par les communications de Farouk Tebbal, ancien ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme et de Mohamed Menouar, expert en sol et fondations, ancien professeur des grandes écoles. Le premier conférencier a exposé les grandes lignes de la stratégie de développement des villes (SDV) actuellement en vigueur dans de nombreux pays.

Validée par les instances onusiennes ayant pour mission l’amélioration de l’habitat et de réfléchir aux villes de demain, cette stratégie requérant des autorités locales compétentes et une participation active des citoyens, est un outil intégré de planification et de gestion urbaine dont les effets sont palpables dans certaines villes du pourtour méditerranéen, a-t-il souligné, avant d’analyser les expériences récentes de certains pays arabes en matière de construction des villes et d’aménagement urbain. Le second intervenant a mis en avant les repères de vigilance concernant les interventions géotechniques.

Interrogé sur les causes de l’état de délabrement de certaines villes algériennes et notamment de la reine des Ziban dont le tissu urbain s’effiloche à vue d’œil et où le désordre urbanistique et l’anarchie de la circulation routière sont en passe de devenir légendaires, Sifeddine Baît, président local de l’association des anciens élèves de l’Inforba et cadre à l’OPGI de Biskra, a expliqué que cela revenait à l’inapplication des POS et des PDAU dans leur intégrité technique et administrative, à la multitude de constructions illicites, à la passivité des citoyens et au manque de formation des administrateurs, des techniciens et de tous les intervenants ayant la tâche de bâtir et d’entretenir les villes.      
 

Categorie(s): biskra

Auteur(s): H. Moussaoui

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..