Bombe au passage d’un bus : Quatre morts dans un attentat terroriste aux Issers

Elwatan; le Lundi 20 Fevrier 2012
65065


Quatre citoyens ont été tués et une quinzaine d’autres ont été blessés dans un attentat à la bombe perpétré, hier vers 9h30, sur la RN12, à l’entrée est des Issers, dans la wilaya de Boumerdès (50 km à l’est d’Alger). Les citoyens décédés, trois hommes et une jeune fille de 21 ans, étaient à bord d’un bus de transport de voyageurs qui devait rallier Blida à partir de Tizi Ouzou.
On dénombre parmi les morts un militaire en civil et qui voyageait dans le même bus. Parmi les blessés, évacués aux hôpitaux de Thenia et Bordj Menaïel, deux ont été grièvement atteints et leur état est jugé critique, selon des sources médicales. L’un d’eux a été transféré à l’hôpital de Tizi Ouzou et l’autre a été gardé en surveillance à Bordj Menaïel.

L’explosion a eu lieu au passage d’un convoi de l’armée. La bombe a été actionnée à distance et des coups de feu ont été entendus juste après la déflagration. Celle-ci a été entendue de Bordj Menaïel, Legata et des villages alentour. Le bus, de type Toyota, dépassait le convoi de l’armée lorsque la bombe a explosé. Son côté droit est criblé d’impacts et ses vitres ont été soufflées.
Immédiatement après l’explosion, la RN12 a été fermée à la circulation, et ce, jusqu’au milieu de la journée. Elle n’a été rouverte qu’une fois les victimes transférées dans des établissements de santé et l’endroit dégagé des traces de violence. Seul le bus est resté sur les lieux quelques heures encore après l’attentat.

Un long bouchon s’est formé dans les deux sens de cet axe reliant Tizi Ouzou à Alger après l’explosion, et la circulation a été déviée sur d’autres routes comme celles de Cap Djinet et Legata.  Ainsi, après une relative accalmie, la wilaya de Boumerdès renoue avec les attentats à la bombe sur les routes à grande circulation. Le dernier acte terroriste de ce genre a eu lieu la semaine dernière sur le territoire de Thenia (10 km à l’est du chef-lieu de wilaya) où une bombe artisanale a explosé au passage d’un convoi des forces de sécurité sur la RN5, au lieudit Oued Lahdjel. Le 11 janvier dernier, deux douaniers ont été blessés dans un attentat similaire dans la même localité. Le 9 août 2011, deux gendarmes ont été blessés dans l’explosion d’une bombe artisanale, de l’autre côté de la ville des Issers. Et en décembre de l’année écoulée, un autre gendarme a été blessé dans un attentat à l’explosif à Ammal, à une trentaine de kilomètres au sud-est de Boumerdès.

La wilaya de Boumerdès demeure infestée par les «résidus des groupes terroristes» qui sèment la terreur dans les douars et sur les routes malgré le déploiement important des forces de sécurité aux quatre coins du département et le maillage sécuritaire qui rend la circulation automobile la plus malaisée de tout le territoire national.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Kamel Omar

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..