Bouassem : Le CEM se clochardise

Elwatan; le Lundi 26 Octobre 2015
1


«Nos enfants évoluent dans un milieu malsain. Ils sont exposés à tous les vices et à toutes les dérives», alerte un membre de l’Association des parents d’élèves. Selon lui, les deux classes construites il y a six ans dans le cadre de l’extension de l’établissement servent de repaire pour les délinquants de tout acabit. A défaut de les ouvrir pour servir de classes ou de vestiaires pour les élèves, les services concernés les ont séparées complètement du CEM par un mur en béton, a-t-on constaté sur place.

Le bas-côté de l’établissement est devenu un dépotoir de cannettes de bière et de bouteilles de vin. Le terrain aménagé par l’APC pour permettre aux élèves de pratiquer l’éducation sportive est devenu la destination privilégiée des soulards et des drogués. «On a interpellé les responsables concernés à mainte reprises, mais ils ont fait la sourde oreille jusqu’au jour où on y a retrouvé des élèves en train de boire sur les lieux au moment où ils devaient être en classe», relate-t-il, soulignant que leur association est devenue indésirable au sein de l’établissement.

Aujourd’hui, dit-il, les élèves pratiquent le sport dans la petite cours du CEM, ce qui cause d’énormes désagréments à leurs camarades au moment des cours. «L’APC a payé plus de 80 millions de dinars pour le terrain acquis pour l’extension de l’école, mais nos enfants continuent à évoluer dans un espace réduit et dépourvu de tout», s’indigne un autre parent.

Categorie(s): boumerdes

Auteur(s): R. K.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..