Bousculade devant la station d’enfûtage à Relizane

Elwatan; le Dimanche 19 Fevrier 2012
1


En effet, le site de Sonatrach est quotidiennement et, ce, depuis les dernières intempéries, squatté par des revendeurs et des centaines de citoyens. «Nous avons renforcé nos chaînes de remplissage et nous avons multiplié notre production mais hélas le problème est toujours posé», disait-il, non sans pointer d’un doigt accusateur certains citoyens qui, selon lui, ont usé de l’opportunité pour basculer dans l’informel. A vrai dire, certains opportunistes n’ont pas hésité à profiter de l’aubaine pour revoir à la hausse leurs prix puisque, dans certaines localités, notamment les enclavées, la bonbonne a été cédée à plus de 400 DA.

«Ce sont les revendeurs peu soucieux de nos souffrances qui nous ont contraints à venir nous tasser devant la station dans l’espoir de revenir avec une bonbonne à prix légal», a souligné un citoyen qui affirme avoir parcouru plus de 50 km. De son côté, un camionneur attendant son tour a rejeté ces accusations en précisant que les dernières perturbations climatiques ont créé une certaine hantise chez les citoyens qui ont multiplié leur demande et ont opté pour le stockage. Cela dit, dans ce long quiproquo, certains citoyens, notamment les démunis et ceux des régions reculées, continuent de souffrir en silence.                                                                               

Categorie(s): actu ouest

Auteur(s): Issac B

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..