Bouteflika à Tlemcen : «La réconciliation nationale sera encore plus vaste»

Elwatan; le Dimanche 22 Mars 2009
1

Hier à Tlemcen, le président candidat, qui devait consacrer son discours à la santé, s'est finalement «perdu» dans des sujets d'ordre général : le travail, la réconciliation nationale, l'emploi, le logement et, pour joindre «l'utile à l'agréable», a titillé les Tlemcéniens en ces termes : «Vous êtes d'essence amazighe, mais andalou de culture, de civilisation…»
Tlemcen
De notre bureau

Louant les services de sécurité tous corps confondus, il dira : «Certes, il y a eu des dépassements, mais ils ont défendu le pays.» Concernant les terroristes, il indiquera : «Ce n'est pas à moi qu'ils doivent demander des droits, mais au peuple.» Et d'ajouter : «Dans le troisième mandat, la réconciliation nationale sera encore plus vaste, mais les intéressés doivent être patients. Déjà, que j'ai eu du mal à convaincre le peuple à pardonner… et puis, la réconciliation sera suivie d'aides.»
Se rappelant qu'il était en campagne, M. Bouteflika confiera : «Votez pour ou contre moi, mais votez pour le candidat qui vous aura convaincu par ses réalisations. Regardez ce qui a été fait durant dix ans, et puis pour que notre voix soit entendue à l'étranger, il nous faut un homme fort, dont la voix porte. Rappelez-vous, quand des Israéliens tuaient à Ghaza, aucune réunion ne s'était tenue pour arrêter le massacre. Et si c’étaient les Israéliens qui avaient été attaqués ?» Passant d'un sujet à un autre, il s'adressera à la femme : «La femme doit être chirurgienne, cardiologue, ingénieur, pas seulement infirmière…» En tout, l'assistance composée de cadres de la santé, qui s'attendait à des révélations ou à des décisions, comme l'augmentation des salaires, a vite déchanté. Hier, Bouteflika a été accueilli comme il se doit. C'est vrai qu'il était chez lui…

Categorie(s): actualité

Auteur(s): C. Berriah

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..