Cancer du sein : Manque de campagnes de sensibilisation

Elwatan; le Jeudi 22 Octobre 2015
1


Le professeur Benbraham, du Centre anticancer (CAC) de Batna, fait état d’une moyenne de 10 000 nouveaux cas enregistrés annuellement. Selon elle, la prévalence de ce cancer a atteint 48,5 pour 100 000 habitants en Algérie. «En 2011, nous avons enregistré 11 000 nouveaux cas. Ce qui est énorme par rapport aux années 2000.

Si on agissait en amont en organisant des campagnes de prévention et de dépistage, on n’en serait pas là aujourd’hui», a-t-elle indiqué. Outre ce problème, des dizaines d’hôpitaux du pays ne sont pas dotés de mammographes ou de radiologues comme c’est le cas dans les hôpitaux de Dellys et Bordj Menaïel, dans la wilaya de Boumerdès.

Des centaines de femmes  atteintes du cancer du sein parcourent des centaines de kilomètres pour bénéficier d’une séance de radiothérapie. Car seules les wilayas d’Alger, Batna, Sétif, Oran et Ouargla sont dotées de services de radiothérapie. La semaine dernière, pas moins de 500 femmes se sont présentées à la polyclinique de Naciria pour se faire dépister par des médecins mobilisés par l’association El Rahma.

Un nombre qui en a surpris plus d’un. Les sénologues ont découvert une cinquantaine de cas suspects. Certaines ont été envoyées à l’EPH de Thenia pour des examens approfondis, mais «le médecin radiologue qui devait leur faire la mammographie est en congé», leur a-t-on répondu à leur arrivée.                                                                                                     

Categorie(s): santé

Auteur(s): R. K.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..