CCG : La crise du Yémen au menu

Elwatan; le Lundi 11 Avril 2011
1


La réunion se tenait à huis clos dans une base aérienne dans la capitale  saoudienne, avec la participation des six membres du CCG , à savoir l’Arabie Saoudite, le Qatar, le Bahreïn, les Emirats arabes unis, Oman et le Koweït. Le ministre yéménite des Affaires étrangères, Abou Bakr Al Kourbi, devait participer à la rencontre, a indiqué son homologue koweïtien, cheikh Mohammad Sabah Al Salem Al Sabah, à son départ de Koweït pour Riyad.

Cette réunion intervient alors que le Yémen a rappelé, samedi, son  ambassadeur à Doha pour protester contre les déclarations du Premier ministre du Qatar, cheikh Hamad Ben Jassem Al Thani, appelant au départ du président yéménite Ali Abdallah Saleh. Cheikh Hamad a indiqué mercredi que les monarchies du Golfe souhaitaient un accord sur le départ de M. Saleh, au pouvoir depuis 32 ans. La présidence yéménite a répondu que le président Saleh «accueillait favorablement les efforts du CCG conduits par l’Arabie Saoudite pour régler la crise, mais refusait les déclarations du Qatar, qui constituent une ingérence inacceptable dans les affaires yéménites». 

Categorie(s): l'événement

Auteur(s): Rédaction internationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..