Célébration du centenaire du premier vol en avion en Afrique à Biskra : Un inestimable héritage dilapidé

Elwatan; le Samedi 18 Fevrier 2012
65024


A la sortie ouest de Biskra, sur la route de Tolga, il existe une stèle commémorative aux inscriptions désormais illisibles. Elle est érigée sur un gros rocher dont elle a fini par prendre les couleurs. N’étaient ses dimensions et ses formes parallélépipédiques, on la croirait partie intégrante de ce bloc minéral. Beaucoup de gens croient qu’elle a été placée là pour indiquer «l’emplacement où Lena Bernstein est décédée dans un crash d’avion en 1932». Rien de plus faux. Cette aviatrice a bel et bien eu un accident d’aéroplane à Biskra mais elle s’en est sortie indemne. Elle décèdera plusieurs jours après cet événement. Des bédouins ont découvert son corps gisant dans le désert où elle aimait se recueillir.

Elle a été enterrée au cimetière chrétien de la ville. «Ce monolithe marque la victoire de l’aviateur Thoret au premier championnat mondial de vol libre organisé à Biskra en 1923.», a rappelé Tahar Leksouri au cours d’une conférence organisé, jeudi dernier, à la maison de la culture Redha Houhou de Biskra. En coordination avec cette structure, Il anime aussi une exposition, se terminant aujourd’hui, de photographies et de documents retraçant l’histoire de l’aviation à Biskra. Ces activités dont le coup d’envoi a été donné par le wali de Biskra entrent dans le cadre de la célébration du centenaire du premier vol en avion en Afrique Occidentale Française (AOF) lequel a eu lieu le 17 février 1912 à partir de Beni Morah. Le 22 Mars de cette année, une liaison aérienne est établie entre Biskra et Touggourt, sur 240 km. Une prouesse technique pour l’époque.

En 1930, les autorités locales décident de construire un aéroport à Corra, actuellement aéroport international Mohamed Khider, situé à 7 km de Biskra. Trois ans plus tard, Jacques Charton du Jonchet, aidé par Dufourg, maire de Biskra, crée un Club d’aéronautique. Maryse Bastié, Clare Sheridan, cousine de Churchill et résolument anticoloniale et des dizaines d’aviateurs se posent sur les pistes de Corra dont la tour de contrôle sera érigée en 1950. En 1960, la première caravelle s’y pose. Ces événements jalonnant l’histoire de l’aviation à Biskra seraient passés inaperçus sans la volonté de Tahar Leksouri qui a tout fait pour leur donner l’écho qu’ils méritent. Celui-ci, octogénaire à l’œil encore alerte et à la mémoire vivace, est un passionné d’aviation.
En 1950, il est employé à l’aéroport de Corra. De 1966 à 1979, il est président du fameux Club d’aéronautique et d’aéromodélisme de Biskra où des dizaines d’aérophiles ont pu acquérir les connaissances de bases en matière d’aviation.
 

Des ailes brisées


Malheureusement, Ce club a été mis en berne depuis le 26 décembre 1979 pour une histoire d’agrément administratif non renouvelée. Le démantèlement de ce club est «le drame d’une vie», confie notre interlocuteur. En effet, les quatre petits avions d’apprentissage appartenant au club ont été laissés à la merci de la rouille. Ses locaux ont été détournés de leur vocation privant ainsi des dizaines d’enfants qui auraient pu bénéficier d’une instruction de base en aviation. «Certains affiliés à ce club ont réussi de très belles carrières dans le domaine», se souvient Laroussi Tahraoui, ancien élève pilote au club.

Un général d’aviation toujours en poste, plusieurs commandants de bord travaillant pour des compagnies étrangères sont  issus de ce club dont il ne reste presque plus aucune trace. «Biskra est indissociable de l’Histoire de la conquête des airs. Plus personne ne s’en souvient. Nous avons dilapidé un inestimable patrimoine.», ajoutera-t-il. Certains pensent même à faire détruire la stèle centenaire qui est érigée sur la route de Tolga. Un crime contre l’histoire et la mémoire de la ville qui a inexorablement perdu tout ce qui en faisaient la plus agréable des villes d’Algérie.             

Categorie(s): biskra

Auteur(s): Hafedh Moussaoui

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..