Céréaliculture : La «tache auréolée» infeste les champs

Elwatan; le Lundi 24 Mai 2010
1

En l’absence d’un traitement d’urgence et pour cause de manque de moyens mis à la disposition des céréaliculteurs pour lutter contre les différentes maladies et autres champignons, plusieurs champs de blé à travers les différentes localités de la wilaya de Bouira, se trouvent actuellement touchées par la tache auréolée.
Le président de l’association des céréaliculteurs de la wilaya de Bouira, que nous avons contacté nous a confirmé que «la tache auréolée a déjà touché plusieurs hectares de céréales, ce qui n’est pas sans conséquences sur le rendement de la saison en cours». Le même avis est partagé par plusieurs céréaliculteurs, notamment dans la région de Aïn Bessem, à l’ouest de la wilaya connue pour sa production céréalière importante. La raison de la prolifération du champignon pathogène Pyrenophora tritici-repentis à l'origine de la tache auréolée du blé, une maladie qui connaît une forte recrudescence ces dernières années, serait le changement climatique au niveau de la région, notamment après la mise en service des différents barrages qui ceinturent la région.

Autre facteur, celui du manque de produits à même de lutter efficacement contre cette prolifération. Ainsi, ce champignon qui attaque les feuilles, réduit souvent la surface utile et provoque, par là, une baisse incommensurable de rendement pouvant atteindre plus de 50%. Les céréaliculteurs de Bouira, qui redoutent le sinistre, craignent des conséquences indélébiles sur leurs exploitations, et souhaitent voir les autorités compétentes prendre les devants de la situation pour sauver le peu qui reste de la production céréalière locale.

Categorie(s): actu kabylie

Auteur(s): Lyazid Khaber

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..