Ces feux qui s'éteignent dans le silence

Elwatan; le Samedi 21 Mars 2009
1


Historiquement, pour l'Algérie, le 19 mars est le jour du cessez-le-feu. En 1962, la guerre contre le colonisateur prenait fin avec la reconnaissance d'un fait établi : un peuple qui se bat avec autant de constance n'a d'autre issue que d'être libre et ne mérite pas autre chose que son indépendance. Pour l'année 2009, par contre, le 19 mars est un peu le contraire, c'est un jour de déclenchement des hostilités, où une campagne présidentielle démarre avec toute la force de persuasion et l'argent de l'Etat.
A seconde vue, c'est pourtant un genre de cessez-le-feu où les forces du pays se sont rendues à l'évidence. L'histoire ne vient jamais par hasard. Inscrite naturellement dans le progrès, l'Algérie a peu à peu déposé les armes. Devant le conservatisme panarabe du FLN d'abord, qui a étrangement réussi à convaincre peuple et élite qu'une dictature peut conduire à la lumière.

Puis avec le FIS, qui lui aussi a réussi à faire passer l'idée que l'on peut vivre aujourd'hui de la même façon qu'il y a 15 siècles. Puis le président Bouteflika, avec un remarquable pragmatisme, est arrivé dans un pays usé, fatigué par la guerre, le terrorisme, les compromissions politiques et la corruption, s'installant comme garant des équilibres, ceux-là mêmes qui ont mené au déséquilibre. Il a fait baisser les dernières armes et demandé aux patriotes, «ridjal wakifoune», de s'asseoir. Petit à petit, il a lui aussi réussi à convaincre (presque) tout le monde qu'il valait mieux une dictature molle qu'une république islamique dure. Petit à petit, la génération de Novembre s'étant laissée apprivoiser par des prêts bancaires, la génération d'Octobre s'est laissée réduire à demander un emploi, une route ou du gaz butane. Elle qui avait affronté des balles pour plus de liberté. Le cessez-le-feu. Les pompiers le savent : ce n'est pas juste l'eau qui éteint le feu, c’est surtout le temps.

Categorie(s): point zéro

Auteur(s): Chawki Amari

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..