Chetaïbi. Enfin un consensus à l’APC

Elwatan; le Lundi 7 Janvier 2008
1

La sagesse et la raison ont fini par prévaloir sur les luttes intestines, puisque les élus indépendants de Chétaïbi ont enfin accepté de faire alliance pour tenir les rênes de la commune forte de ses 15 000 habitants.

Rappelons que lors des élections du 29 novembre dernier, le scrutin avait donné les résultats suivants: trois sièges pour les Indépendants de la liste n°1, deux pour ceux de la liste n°2 et enfin deux autres pour le FLN. Disposant de seulement trois sièges, les Indépendants de la liste n°1 ne pouvaient diriger la commune qu’en s’alliant avec le FLN ou les autres élus indépendants. Mais ceux-ci avaient placé la barre très haut en exigeant le poste de premier vice-président, ce qui bien sûr leur a été refusé. Il en résultera une situation de blocage ayant duré près d’un mois. Cette semaine, Abdelhak S., tête de file des Indépendants de la liste n°2, a déposé sa démission. Son remplaçant, Saïd L., a finalement accepté d’occuper le 4e siège, proposé dans le cadre de l’alliance entre les Indépendants. Les PV d’installation ont été signés, et tout est rentré dans l’ordre. Au sein de la population, c’était le grand soulagement, car certains n’arrivaient pas à comprendre les raisons d’une telle perte de temps. Il y a, par ailleurs, lieu de rappeler que certains élus ont une grande expérience dans la gestion communale. Ils n’auront certainement pas de difficultés à convaincre les citoyens, notamment en ce qui concerne les préoccupations soulevées lors des émeutes ayant secoué la commune en octobre dernier.

Categorie(s): annaba

Auteur(s): Mahmoud Ameur

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..