Chlef : L’APC de Oued Sly en crise

Elwatan; le Dimanche 6 Janvier 2008
1


Quelques semaines seulement après l’installation de la nouvelle assemblée de Oued Sly, commune située à 7 km à l’ouest de Chlef, et déjà un premier retrait confiance au maire élu du FLN.
On croit savoir que huit des onze élus (3 du MSP, 2 du FNA, 2 du RND et 1 du FLN) ont pris cette décision qu’ils ont fait signer chez un notaire. Ils reprochent notamment au P/APC «le non-respect des symboles de l’Etat et des décisions unilatérales sans la consultation de l’assemblée».
Après la réception du document en question, le chef de Daïra a tenté, nous dit-on, de concilier les deux parties, mais sans résultat. Ce qui a poussé, indique-t-on, l’administration à recourir à la justice en déposant une demande d’annulation du retrait de confiance.
L’affaire qui a été examinée récemment par la chambre administrative de la Cour de Chlef, a débouché, selon les mêmes sources, sur le gel de la décision des contestataires.

Categorie(s): actu régions

Auteur(s): A. Yechkour

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..