Cité Cosider (Bordj El Bahri) : Absence d’éclairage et commerce informel

Elwatan; le Jeudi 29 Octobre 2015
1


Aussi paradoxal que cela puisse paraître, ces marchands ont construit des baraques sur les trottoirs, obligeant les piétons à marcher carrément sur la chaussée. «Nous lançons un appel urgent en direction des pouvoirs publics afin qu’ils interviennent et mettent un terme à notre calvaire», confie un résident. Et de poursuivre : «Cette situation renseigne sur le peu d’intérêt qu’accordent les autorités au cadre de vie des habitants.»

En plus des accès obstrués, la cité croule sous une insalubrité qui lui confère des allures de décharge publique. Les vendeurs à la sauvette abandonnent leurs détritus à même la chaussée et sur les trottoirs. Les résidants de la cité déplorent l’absence de l’éclairage public, «les venelles de la cité et les espaces communs des immeubles ne sont pas éclairés. «A partir d’une certaine heure du soir il devient difficile de sortir», déplorent des résidants.
 

Categorie(s): alger

Auteur(s): K. S.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..