Cité Emir Abdelkader : une villa cambriolée, ses occupants attaqués au gaz lacrymogène

Elwatan; le Dimanche 1 Decembre 2013
1


En fin de semaine, un  cambriolage ayant eu lieu en plein jour, aux environs de 13h00 précisément, à la cité Emir Abdelkader, a semé la panique chez les habitants de ce quartier résidentiel. «C’est le retour de l’insécurité», ont-ils dit. En fait, deux personnes encagoulées sont entrées dans une villa alors que les propriétaires s’y trouvaient. Les cambrioleurs se trouvaient dans la cuisine lorsqu’ils ont été surpris par un membre de la famille habitant cette villa, ce dernier venait de fermer son magasin d’alimentation générale se trouvant dans cette maison. Comme d’habitude, il était entré dans la cuisine pour manger or, il a été attaqué par des intrus.

Les cambrioleurs lui ont aspergé le visage de lacrymogène avant de lui asséner un coup sur la tête pour l’assommer. Ils l’ont ensuite ligoté et ont pris de cette maison, où la maman et la petite fille étaient à quelques mètres dans le salon à regarder la télévision, un lot de bijoux et de l’argent en liquide. Le tout pour la valeur de plus de 400 millions de centimes. Les cambrioleurs sont repartis à bord d’un véhicule tout tranquillement. Une enquête est ouverte sur cette affaire qui lève le voile sur un nouveau phénomène : le cambriolage par des bandes organisées. Pour rappel, à Canastel, ou encore à Aïn El Turck, une série de cambriolages ont été enregistrés durant l’été. La bande a été arrêtée par les services de sécurité, or il semble que d’autres sont toujours en activité.                              
 

Categorie(s): oran

Auteur(s): Hafida Benmaras

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..