Cité génie Cider : Le Danger des chiens errants

Elwatan; le Mercredi 26 Mai 2010
1

Les cités de la banlieue de Annaba donnent l'impression que l'on n’avance pas dans le temps. Il n'y a plus de différence entre les quartiers résidentiels et ceux défavorisés. C'est le cas de la cité Génie Sider.
Jadis fière de ses quatre tours, érigées sur le prolongement de l'autoroute donnant sur la plage Rezgui Rachid (Ex-Chapuis), cette cité perd quotidiennement de son éclat. En effet, à une semaine de l'ouverture de la saison estivale, elle est caractérisée par des amas d'ordures générés par l'incivisme des citoyens et la démission des services de la voirie de la commune de Annaba au point de devenir un lieu de prédilection pour les chiens et autres ruminants qui y trouvent un «pâturage» exemplaire. Aux heures de pointe, ces bêtes entravent parfois la circulation automobile et même piétonnière. En pareille période, les services de l'APC de Annaba organisaient des campagnes d'abattage de chiens et chats errants. Ce qui n'est pas le cas actuellement.

La présence de plusieurs chiens peut-être enragés, menace l'intégrité physique des habitants de cette cité qui s'interrogent: «Quelle est l'utilité de la fourrière des animaux ? Pourquoi les services de l'APC ne s'intéressent pas à l'abattage de ces bêtes ?» Ils affirment, par ailleurs, que«plusieurs parmi eux ont vécu des mésaventures à cause de ces bêtes.» La défection de l'éclairage public est un autre facteur qui favorise cette regrettable situation, aggravée par des agressions et des vols accomplis par des malfrats encouragés par l'obscurité dominant cette cité dans laquelle il ne fait plus bon vivre.

Categorie(s): annaba

Auteur(s): Leïla Azzouz

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..