Colloque «Traces post-coloniales» : Une manifestation «scientifique et citoyenne»

Elwatan; le Lundi 24 Mai 2010
1

Les traces post-coloniales en France. Négation coloniale, trous de mémoire ou trop de mémoire ?» tel est le thème du colloque qui se déroulera les 28 et 29 mai, à Paris, au Centre national des arts et métiers (lire notre édition du 12 avril 2010) dans le cadre du Pari(s) du vivre-ensemble 2010.
L'un des organisateurs (avec Esther Benbassa), Sébastien Ledoux, chercheur associé au Centre Alberto-Benveniste, EPHE (Sorbonne) nous parle d'une rencontre «scientifique et citoyenne». Les deux termes, en effet, sont liés pour une manifestation où la rigueur et le sérieux de la démarche des chercheurs invités, le disputera à la dimension utile en cette deuxième décennie du XXIe siècle.
On y éclaircira avec bonheur, loin du vain champ politique, les velléités d'un retour en arrière de mentalités rétrogrades. Qu'on en juge seulement par les titres des dernières journées de réflexion : «Les représentations ethnico-raciales en politique ; les émeutes urbaines sont-elles porteuses d'une mémoire post-coloniale ?; Les passeurs potentiels de mémoires post-coloniales en littérature, cinéma, musique ; L'histoire et la "mémoire" nationales : quelle place pour les mémoires post-coloniales ?» Plusieurs volets aborderont des thématiques en lien avec l'Algérie, avec des intervenants de renom. Une rencontre intéressante à ne pas manquer par tous ceux qui veulent en savoir plus sur les tumultes de l'histoire coloniale et ses retombées, un demi-siècle plus tard.

Categorie(s): france-actu

Auteur(s): Walid Mebarek

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..