Combien d’autres Hayet reste-t-il à sauver ?

Elwatan; le Jeudi 29 Octobre 2015
98923


Hayet, licenciée en langue espagnole, a lancé un cri de détresse devant la ministre de la Solidarité nationale au siège du journal Liberté. Pleurant son destin d’enfant née sous x, handicapée et n’ayant pas de lieu où dormir après sa sortie d’un établissement d’enfants assistés, Hayet a ému les internautes. Son appel n’a pas été vain : un bienfaiteur franco- algérien a offert à la belle un appartement F4 meublé. Si la jeune fille a pu sortir de la rue, beaucoup d’autres orphelins restent dans le désarroi le plus total.  
 

Categorie(s): magazine

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..