Commerce

Elwatan; le Jeudi 3 Janvier 2008
1

Les services techniques de la commune d’Oran ont lancé, hier, une opération de recensement des commerçants illicites activant devant les marchés couverts.
Cette opération vise à lutter contre le commerce informel et a inciter les jeunes commerçants à travailler dans la légalité au sein des marchés couverts de la commune. Il est question aussi, dans le cadre de cette opération, d’adresser des mises en demeure aux commerçants détenteurs de locaux au niveaux des marchés couverts mais qui les ont abandonnés pour s’adonner au commerce informel qui a pris des proportions alarmantes ces derniers temps. A Oran, les services compétents ont recensé plus de 5 000 commerçants illicites qui activent aux portes des marchés couverts de la commune, qui sont au nombre de 30, mais aussi au niveau des souks hebdomadaires. D’autres commerçants illicites sont ambulants, ils sillonnent les quartiers de la ville et exposent leurs marchandises sur des charrettes hippomobiles. Une opération de lutte contre ces derniers a été menée par les services de sécurité représentés par les services de l’ordre public, sur ordre de la wilaya. Des centaines de charrettes hippomobiles ont été saisies et détruites dans ce cadre et la marchandise récupérée a toujours été offerte aux hospices et centres d’accueil des enfants assistés de la wilaya d’Oran. Cette opération, qui a suscité la grogne des commerçants ambulants, n’a pas été d’un grand succès, elle a toutefois pénalisé les commerçants illicites qui ont réclamé aux services de la Daïra de leur trouver une solution car ils espèrent tout simplement travailler et gagner leur vie. Rappelons qu’il était question que des camionnettes soit mises à la disposition de ces commerçants dans le cadre de l’ANSEJ, mais cette opération, lancée en grande pompe, n’a pas vu le jour, bureaucratie oblige !

Categorie(s): oran

Auteur(s): M. B.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..