Commune de Bouhamza : Dissensions à l’APC

Elwatan; le Mardi 17 Mars 2009
1

La récente réunion de l’APC de Bouhamza (à majorité FLN) en cession ordinaire a mis à nue les dissensions qui rongent cette assemblée dès les premiers jours de son installation.
En effet, la proposition du président de l’APC pour la désignation d’un adjoint en remplaçant du 1er vice président démissionnaire, M. Medjekdoud Allaoua en l’occurrence, n’a pas eu l’accord de la majorité des élus.
La même session n’a pas aussi permis, et faute du consensus des élus de délibérer sur le règlement des factures inhérentes à la location d’engins engagés sur le terrain pour l’ouverture de pistes agricoles.
«Comment se fait-il que des travaux sans intitulé sont engagés alors que des projets prêts à être lancés stagnent encore» s’est interrogé Dr. Bensikhaled, élu FFS. S’agissant de la désignation de l’adjoint à laquelle se sont opposée les élus, notre interlocuteur explique que celui-ci «a été désigné depuis 15 mois et on l’a pas vu siéger». Par ailleurs, l’élu démissionnaire a expliqué sa démission par son état de santé qui l’empêche de continuer à faire face «seul» aux doléances quotidiennes des citoyens.

«Je ne peux plus assumer mes fonctions dans ces conditions et avec mon vulnérable état de santé» dira M. Medjekdoud.
Pour M. Dehgane Touar, le proche collaborateur du P/APC qui est pressenti pour remplacer le 1er vice président démissionnaire, les opposants font «du blocage». «Dans quelques jours le maire convoquera de nouveau l’assemblée et nous serons majoritaire puisque les élus qui étaient absents seront présents dont M. Medjekdoud qui a formulé sa démission uniquement de l’exécutif et pour des raisons de santé» a-t-il dit. De son coté, l’élu démissionnaire dit avoir mûrement réfléchi
sa décision. «Ma démission de l’assemblée et même du parti est irrévocable», a-t-il déclaré.

Categorie(s): actu kabylie

Auteur(s): Irbah Rabah

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..